Rébellion œcuménique

Jui 13
“L’admirable unité de la pensée monothéiste rime avec continuité et diversité. Elle consiste à prolonger le fil de l’esprit saint sans jamais le rompre. Le legs de la parole divine est transmis de génération en génération, de peuple en peuple ; son souffle ne cesse jamais de balayer chaque contrée de la surface terrestre. Telle doctrine canonique qui complète politiquement, tente de réconcilier les conceptions et non de s’y substituer. Le dernier prophète de l’Ancien Testament Jean le Baptiste, s’efface moralement, et physiquement par la décollation derrière l’enfant Jésus (“Je dois diminuer pour qu’il croisse”). Le Coran commence comme le Nouveau Testament s’achève : sur une révélation prophétique. Ne confondons pas syncrétisme et consubstantialité, et gardons-nous de répéter des paroles apocryphes sans avoir pris soin de puiser par nous-mêmes à la source du message. Qui ne comprend pas que nous sommes condamnés à nous aimer est déjà mort.” Rébellion œcuménique

  1. mieuxvautaimer a publié ce billet